Une suite de quatre fauteuils à dossier plat à la Reine, à châssis, en bois sculpté et doré.

Décor de guirlandes de fleurs, fleurettes et feuillage dans des cartouches mouvementées, supports d’accotoir à agrafes et encadrement à filet.

Ceintures chantournées, dés à panache, pieds cambrés à légers enroulements.

Garniture à châssis de velours frappé Bordeaux à fleurs.

Cette paire de fauteuils figure parmi les plus beaux exemples de sièges parisiens du milieu du XVIIIe siècle.

Epoque LOUIS XV

Estampille de Cresson

Michel Cresson (1709-1781) est issu de l’une des plus importantes dynasties de menuisiers parisiens du XVIIIe siècle. Fils cadet du menuisier Jean Cresson, il fit son apprentissage dans l’atelier paternel.

Reçu Maître en 1740, il installa son atelier rue de Cléry, dans le quartier des artisans en sièges. Avant même la mort de son frère Louis, le menuisier obtient des commandes pour le prince de Condé et participe ainsi à l’ameublement des résidences du prince : le Palais Bourbon à Paris et le château de Chantilly.

Il livre également, probablement par l’intermédiaire d’un marchand tapissier, des sièges pour Louise-Elisabeth duchesse de Parme (Rome, Palais du Quirinal), et il est certainement le créateur de l’exceptionnel ensemble de sièges et de consoles commandé par le marquis de Sourches pour son château d’Abondant (conservé en partie au Musée du Louvre).

 

Dimensions

Hauteur : 101 cm

Largeur : 72 cm

Profondeur : 58 cm