Une console en acajou et placage d’acajou et d’ébène; pieds en toupie, montants à colonnes fuselées avec cannelures ornées d’asperges en cuivre; trois tiroirs en ceintures; frise de treillage, angles arrondis à plaque brettée et perlée, anneaux de tirage à mufles de lion et à rosaces; garni de deux marbres blancs ornés chacun d’une galerie ajourée en bronze ciselé et doré.

Travail attribué à l’ébéniste Jean Jacques PAFRAT, reçu Maître en 1785.

Cette console faisait très probablement partie d’un ensemble livré au château de Versailles par PAFRAT: la commode et le secrétaire assortis à notre console y sont en effet toujours conservés. Voir en effet le livre de Pierre ARIZZOLI-CLEMENTEL,  » Le Mobilier de Versailles » XVIIe et XVIIIe, tome 2, pages 119, 120 et 121 aux éditions FATON

 

Dimensions

Hauteur : 91 cm

Largeur : 97 cm

Profondeur : 47 cm